Un des avantages à visiter par soi-même: prendre son temps pour profiter, observer longuement le paysage et la faune et identifier ce qu’on voit.

Donc comme je suis super contente de cette découverte et de toutes nos observations, je tenais à vous faire profiter de nos plus belles coches, à vrai dire, presque toutes!


Dans la famille des perroquets, nombreux ici, donc vraiment dépaysants:

Galah (Eulophus roseicapillas), qui nous a gentiment réveillé à Kings Creek, en compagnie de Australian Ringneck (Cocatua roseicapilla) auxquels on peut ajouter ceux de Darwin, bien bavards aussi, les Rainbow Lorikeet.



Au niveau de nos oiseaux communs, merle, pie, on a pareil ici, très tachetés Magpie lark (Grallina cyanoleuca) Pied Butcherbird (Cracticus nigrogularis).

Les pinsons ici sont super mignons, avec une tête et un cri de clown!! Zebra finch (Taeniopygia guttata)



On a eu la chance de voir aussi beaucoup de rapaces, notamment en voiture, donc ceux-là resteront indéterminés.

Mais on a tout de même vu sur la Mary river (Kakadu) un White-bellied Sea Eagle

et autour d’Uluru, on a eu la chance de voir 2 faucons Nankeen Kestrel (Falco cenchroides) et un Wedge-tailed Eagle (Aquila audax)



Les plus dépaysants resteront tout de même les pigeons, aux allures de gentils punk avec leur crête toute rigolote!

Crested Pigeon (Ocyphaps lophotes), et Spinifex Pigeon (Geophas plumifera)



Voilà pour les principaux oiseaux, ceux qu’on a vu le plus ou les plus impressionnants.

Il y en a d’autres bien sûr et j’espère continuer mes coches!



On peut y ajouter aussi quelques espèces de lézard, au moins 2 varans (1m à Uluru et presque 2m sur la Merennie loop).

Quelques insectes d’invertébrés: scolopendre bleuté, coléoptère rouge à points bleus...

Au niveau mammifères, toujours pas de marsupiaux, seulement les chevaux sauvages et 3 lapins au camping d’Yulura, espèce invasive arrivée avec la colonisation. On pense tout de même à notre Spoop et lui envoyons plein de caresses!